Le « Project Management Institute » (PMI) est une organisation internationale qui promeut les meilleures pratiques autour du thème de la gestion de projet.

Cours, séminaires, formations, préparations aux examens et événements carrière font partie des nombreuses activités et services fournis par le PMI.

Le PMI a une présence locale dans plusieurs villes et pays. Ces antennes locales sont appelées “chapitres”. Montréal est d’ailleurs l’un des plus gros chapitres dans le monde. Il y a environ 4 600 members[1] à Montréal ! Par ailleurs, la PMI Montréal a remporté le prix du meilleur chapitre de l’année DANS LE MONDE en 2016 !

Il va sans dire que Montréal est une grande référence en gestion de chapitre local.

La compétition de cas à la John Molson School of Business (Concordia)

Le chapitre de Montréal a aidé à organiser un événement intéressant le 10 mars. Pour la 4e édition, un concours du PMI a été organisé en collaboration avec l’École de gestion John Molson (qui fait partie de l’Université Concordia).

Le principe du concours est simple : 16 équipes de 4 étudiants reçoivent une étude de cas un jour avant de devoir le présenter. Ces équipes doivent analyser le cas, suggérer différentes alternatives pour le résoudre, choisir une recommandation et présenter le à des juges qui vont les évaluer selon divers critères.

Avant la réception du cas, toutes les équipes participantes ont bénéficié d’une session de mentorat sur la façon de présenter leur cas. Cette session a été délivrée par un membre du PMI. Pour sélectionner les équipes gagnantes, 16 juges ont été appelés par le PMI. Pour pouvoir être juge lors du concours, il faut avoir au moins une certification PMI (comme par exemple le PMP).

Les 16 juges ont été divisés en 4 groupes de 4 juges, chaque groupe de juges étant assis dans son propre amphithéâtre.

Dans chaque amphithéâtre, 4 équipes sont venues présenter leur cas. À la fin des 4 présentations, les juges ont eu à décider de l’équipe qui, selon eux, a présenté les solutions la meilleure façon.

Ma première expérience en tant que juge

J’ai eu la chance de faire partie des 16 juges lors de cette compétition.

J’ai été impressionné par la polyvalence des étudiants. La majorité des étudiants participants ont déjà les ingrédients requis pour aller loin dans leur carrière: ils sont assertifs, savent parler clairement, peuvent répondre aux objections et synthétiser des sujets complexes de façon structurée.

Quelques étudiants n’étaient pas en gestion d’entreprise (ingénierie par exemple) et certains étaient même dans leur première année!

Après la compétition, le gagnant a été annoncé et de nombreux étudiants ont demandé des commentaires sur la façon dont ils peuvent s’améliorer. C’est exactement le genre d’attitude à avoir si on veut construire une grande carrière. Tout le monde a besoin d’un feedback sur sa performance et ils l’ont compris très tôt.

La prochaine génération est prête

Quelle que soit l’équipe qui a gagné à la fin, ce fut une expérience formidable pour les étudiants, les juges et les organisateurs! J’ai pu avoir un aperçu de la prochaine génération de haut calibre dans le monde des affaires.

Étant donné que j’ai fini l’école il y a un peu plus de 10 ans, j’ai encore des souvenirs de l’époque durant laquelle j’ai eu à faire un exposé en tant qu’étudiant.

Je n’avais pas peur, mais j’étais mauvais quant à la structure de mes idées, ce qui n’est pas le cas de cette génération.

La prochaine génération de hauts potentiels semble avoir aucune crainte, être plus consciente de l’importance de développer des compétences personnelles pour réussir et plus créative qu’à mon époque.

 

[1] https://www.pmimontreal.org/en/pmi-montreal

Share This